Choisir son coupe bordure : Les critères

Le coupe-bordure, souvent appelé rotofil, est l’outil de finition par excellence.  C’est un outil complémentaire à la tondeuse puisqu’il va couper l’herbe là où elle ne peut pas aller. Il vous permet donc d’avoir des coupes nettes et propres autour des arbres, des massifs et des talus mais également en bordure d’allées, de pelouse et pourquoi pas autour de votre piscine hors-sol.

critères d'achat d'un coupe bordureSon principe est simple : le moteur du coupe-bordure fait tourner un fil nylon à une très grande vitesse afin de « trancher » l’herbe. Autant il n’est pas compliqué à utiliser autant le choisir, c’est une autre histoire car les modèles sont nombreux au rayon des coupe-bordures.

Pour vous simplifier la vie et vos recherches, voici les critères à prendre en compte !

Le type de coupe-bordure

Il existe principalement 3 types de coupe-bordures : à batterie (et donc sans fil), électrique et thermique. Vous devez choisir le type de coupe-bordure en fonction de la superficie de votre terrain mais également de vos préférences personnelles. Voici quelques explications sur chaque type de coupe-bordure pour que vous fassiez votre choix en toute connaissance de cause !

  • Le coupe-bordure thermique

C’est le coupe-bordure qu’il vous faut si vous recherchez la puissance et si vous avez un grand terrain. Equipé d’un moteur 2 ou 4 temps, il permet d’entretenir son jardin dans les parties éloignées d’une source électrique. Il fonctionne avec un mélange huile et essence. Ce coupe-bordure est pratique et puissant mais bruyant et peu écologique.

  • Le coupe-bordure électrique

C’est le modèle le plus acheté car souvent moins cher, plus léger et plus silencieux. Mais son principal inconvénient est bien sûr qu’il doit être branché à un prise électrique.

  • Le coupe-bordure à batterie

Il a l’avantage de ne pas avoir besoin de prise électrique à proximité. Il est équipé d’une batterie de 18 ou 36 V. Son temps de charge dépend mais est principalement compris entre 1 h et 3 heures. Son principal inconvénient est son autonomie. Elle varie selon le modèle de 30 mn à 1 heure. Pour les petits jardins ou pour des coupes qui ne demandent pas une longue durée de travail, il est parfait !

La puissance

La puissance doit être choisie en fonction de vos besoins. Un modèle de 300 watts par exemple sera suffisant pour de simples finitions et pour couper de l’herbes fines. Pour une herbe plus dense, dirigez-vous vers un coupe-bordure d’une puissance de 400 à 700 watts. Pour du petit débroussaillage et pour un grand jardin, je vous conseille d’opter pour un modèle avec une puissance de 800 à 1000 watts.

Les autres critères à prendre en compte

  • La maniabilité : un coupe-bordure qui n’est pas maniable restera dans le garage. Un outil maniable, c’est un outil léger, avec des poignées ergonomiques mais également avec un manche télescopique.
  • Les accessoires : une tête pivotante pour couper sous tous les angles, une butée pour ne pas abîmer les fleurs, un harnais pour un confort optimal sont des accessoires intéressants.
  • Les fonctions : une avancée automatique du fil est très pratique, une fonction éco-turbo pour économiser l’autonomie d’une batterie sont des fonctions qui vont vous simplifier la vie.
  • La taille du fil : elle doit être choisie en fonction du type d’herbe que vous allez couper. Plus elle est dense et plus le diamètre du fil devra être important.
  • La lame : pour ceux qui ne veulent pas s’embêter avec le fil, il existe des coupe-bordures avec une lame, sachez-le !

En prenant en compte ces quelques critères, choisir votre coupe-bordure va être beaucoup plus simple car vous allez affiner vos recherches en fonction de vos besoins.

Voir tous mes avis sur les coupes bordures